Dopage

 

Recommandations aux sportifs

 

En cas de contrôle positif, la responsabilité du sportif est dite objective : la seule présence d’une substance interdite dans un prélèvement suffit à fonder la violation des règles (voir Conseil d’Etat 2 juillet 2001, req. 221481), sans qu’il soit nécessaire de prouver l’intention d’améliorer, par cette prise, ses performances sportives. Au final, le sportif est tenu responsable de toute substance ou méthode qu’il absorbe, qui lui est administrée ou appliquée.

Afin de prévenir, autant que faire se peut, les situations ou comportements à risque, l’attention de tout sportif, quel que soit le niveau de sa pratique, est attirée sur les recommandations qui suivent.

 

Liste_des_interdictions_2014

Surveillance-medicale

Formulaire_aut_2013